Book
RÉSERVEZ VOS PLACES
Samedi 10 Août 2024
Renaud Capuçon, Paul Zientara, Maxime Quennesson, Guillaume Bellom
Aimez-vous Brahms ?
Renaud Capuçon et sa femme Laurence Ferrari, cette fois plongent dans le romantisme, à coeurs ouverts ! Un clin d’oeil également au roman "Aimez-vous Brahms…?" de l'écrivaine Françoise Sagan, au Panthéon des femmes libres de Saint-Tropez.

*Cette soirée est placée sous le parrainage exclusif d’Aline Foriel-Destezet.
Brahms , Sonate n°3 pour violon et piano opus 108
Mahler, Quatuor pour piano et cordes el la m
***
Brahms , Quatuor pour piano et cordes op 25 n°1

Avec lecture de lettres de Brahms par Laurence Ferrari.


Nous vous conseillons vivement de débuter la soirée à 18h30 par la conférence "Aimez-vous Brahms ?" du musicologue Nicolas Dufetel ; une préparation idéale au concert du soir !

Tarifs :

Catégorie 1 - 80€
Catégorie 2 - 60€
Catégorie 3 - 40€
Tarif réduit (cat. 2 et 3) - 30€
PMR : Réservation par téléphone obligatoire

Réserver
Château de la Moutte - Cour
Accès
Arrow link back Retour
au programme
Renaud capucon c simon fowler recadr%c3%a9
Renaud Capuçon
Violon
Né à Chambéry en 1976, Renaud Capuçon étudie au Conservatoire national supérieur de musique de Paris avec Gérard Poulet et Veda Reynolds.
En 1998, Claudio Abbado le choisit comme violon solo du Gustav Mahler Jugendorchester, ce qui lui permet de parfaire son éducation musicale avec Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Daniel Barenboim et Franz Welser-Möst.
En tant que soliste, Renaud Capuçon joue avec les plus grands chefs et les orchestres les plus prestigieux, dans les plus célèbres festivals : Aix en Provence, La Roque d’Anthéron, Hollywood Bowl, Tanglewood, Gstaad, Lucerne, Verbier, Salzbourg, Rheingau, ou le Bucarest Festival Enescu.
Il pratique aussi la musique de chambre avec des partenaires passionnés : Martha Argerich, Nicholas Angelich, Kit Armstrong, Khatia Buniatishvili, Frank Braley, Yefim Bronfman, Hélene Grimaud, Khatia et Marielle Labeque, Maria Joao Pires, Jean-Yves Thibaudet, Yuri Bashmet, Myung-Whun Chung, Yo Yo Ma, Mischa Maisky, Michael Pletnev, et son frère Gautier.
Renaud Capuçon est le fondateur et le directeur artistique du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence et du Festival Les Sommets Musicaux de Gstaad. En 2017, il a créé les Lausanne Soloists, un ensemble composé d’étudiants de la Haute Ecole de Musique de Lausanne, où il enseigne le violon depuis 2014.
Côté discographie, Renaud Capuçon a déjà enregistré près d’une trentaine de disques, notamment les Concertos pour violon de Bartok avec l’Orchestre Symphonique de Londres et François-Xavier Roth, et un album intitulé Au cinéma, consacré aux musiques de films, sorti en octobre 2018.
Son violon est le Guarneri del Gesù « Panette » (1737) qui a appartenu à Isaac Stern.
Il est promu « Chevalier dans l’Ordre National du Mérite » en juin 2011 et « Chevalier de la Légion d’honneur » en mars 2016.
Renaud Capuçon est nommé chef d'orchestre et directeur artistique de l'Orchestre de Chambre de Lausanne, pour la saison 2020/2021.
Officier dans l’Ordre National du Mérite et Chevalier de la Légion d’honneur, l’Unesco le nomme Artiste pour la Paix en septembre 2020, et promu « Officier dans l’Ordre National du Mérite » en décembre 2023.
Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Culture, lui remet la médaille d’Officier dans l’Ordre des Arts et Lettres le 22 décembre 2021 à l’issue d’un superbe concert à la Philharmonie de Paris.
Plus
Minus
Zientara tatiana megevand recadr%c3%a9
Paul Zientara
Alto
Nommé Révélation Classique de l’ADAMI 2021, Paul Zientara est déjà lauréat de plusieurs concours internationaux, notamment le 3ème Prix du prestigieux Concours Lionel Tertis sur l’île de Man, Grand Prix de la Fondation Safran et 1er Prix du Concours de Cordes d’Epernay.

Paul Zientara entame une carrière de concertiste très remarquée en tant que soliste ainsi qu’en musique de chambre. En tant que chambriste, il partage la scène avec Renaud Capuçon, Gérard Caussé, Valeriy Sokolov, Jérémy Menuhin, Pierre Fouchenneret, Adrien La Marca, Victor Julien-Laferrière, Nicolas Baldeyrou, ...

Il est invité dans de nombreux festivals tels que le Festival de La Roque d’Anthéron, le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, le Centre de Musique de Chambre de Paris, les Pianissimes et le Festival Pablo Casals à Prades.
Engagé dans la musique contemporaine, il a l’opportunité d’interpréter de nombreuses créations. Invité par Renaud Capuçon au festival Nouveaux Horizons, il a récemment l’honneur de créer « My Other Self » de Diana Soh en duo avec Gérard Caussé. Vincent Warnier lui dédie « Légende », oeuvre pour alto et orgue, dont ils interprètent la première mondiale en octobre 2020.

Paul Zientara débute l’alto à l’âge de 7 ans et est admis au CNSMDP dans la classe de Sabine Toutain et Christophe Gaugué. Il se perfectionne auprès de maîtres tels que Tabea Zimmermann, Gérard Caussé, Tatjana Masurenko, Bruno Pasquier, Nils Mönkemeyer, le Quatuor Ebene et Laurent Korcia.
Il participe à des masterclasses internationales dont la Kronberg Academy Festival pour laquelle il est invité par Tabea Zimmerman.
Paul Zientara joue sur un alto de Patrick Robin, financé par la Fondation Safran pour la Musique, à l’initiative de l’association Talents & Violon’celles.
Plus
Minus
Fondation jan michalski %c2%a9 wiktoria bosc %283%29
Maxime Quennesson
Violoncelle
Maxime Quennesson étudie au CNSMDP dans la classe de Michel Strauss et Guillaume Paoletti. En décembre 2020, il remporte le 1er Prix du Concours Barbash Bach. Il gagne également de nombreux autres concours parmi lesquels Louis Rosoor, Edmond Baert, FNAPEC, PMC, Flame, Bellan.

Il se produit en soliste avec orchestre (Ensemble Appassionato, Orchestre du Concert de la Loge, OCUP, Stuttgart Kammerorchester, Orchestre Royal de Chambre de Wallonie) et en récital (Festival Radio France Montpellier-Occitanie, Amsterdam Cello Biennale).

En 2018, il rejoint l’Académie Jaroussky. L’année suivante, il devient artiste en résidence avec son trio au festival international de piano La Roque d’Anthéron.

Le célèbre pianiste Menahem Pressler a décrit son jeu et plus globalement celui du Trio Zeliha comme exceptionnel non seulement pour sa musicalité exquise mais aussi pour son engagement total et ses qualités techniques.

Maxime Quennesson a bénéficié des conseils de maîtres tels que Nicolas Altstaedt, David Geringas, Eckart Runge, Clive Greensmith, Emmanuelle Bertrand, Bruno Cocset, Ophélie Gaillard, Gary Hoffmann et Philippe Muller.

Il est également très engagé dans la création contemporaine. En 2020, le compositeur français Jacques Lenot lui dédie une pièce avec piano et une deuxième pour violoncelle et 25 musiciens.

Maxime Quennesson joue un violoncelle fabriqué par Jean-Baptiste Vuillaume (1863), généreusement prêté par Bruno Delepelaire. Il est soutenu par la Fondation Safran, l’Adami et la Fondation l’Or du Rhin.

En septembre 2019, il entre à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en tant qu’artiste en résidence sous la direction de Gary Hoffman et poursuit en parallèle un troisième cycle (DAI) au CNSMDP.

Maxime bénéficie d’une bourse offerte par Madame et Monsieur Christophe Convent.
Plus
Minus
Guillaume bellom jb02030 %c2%a9jean baptiste millot
Guillaume Bellom
Piano
Guillaume Bellom a l’un des parcours les plus atypiques de sa génération, menant conjointement études de violon et de piano depuis le conservatoire de Besançon jusqu’au CNSMDP, au contact de personnalités musicales marquantes telles que Nicholas Angelich et Hortense Cartier-Bresson.

1er Prix au Concours international d’Épinal et finaliste et Prix « Modern Times » de la meilleure interprétation de la pièce contemporaine lors du Concours international Clara Haskil en 2015, Guillaume Bellom se révèle lors de cet événement dédié à la pianiste roumaine. L’année suivante, il remporte le Prix Thierry Scherz des Sommets Musicaux de Gstaad. Le grand public le découvre lors des Victoires de la Musique Classique où il est nommé dans la catégorie « Révélation soliste instrumental ».

Son parcours musical le mène au Festival international de piano de la Roque d'Anthéron, au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, à la Folle Journée de Nantes, au Festival Radio France Occitanie Montpellier, au Salzburger Festspiele, aux Schubertiades Schwarzenberg et dans des salles telles que le Théâtre des Champs-Élysées, l’Auditorium de Radio France, l’Opéra d’Avignon, l’Opéra de Dijon, le Victoria Hall de Genève, le Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, la Boulez Saal de Berlin, le Teatro San Carlo de Naples ou encore le Concert Hall de Shanghai.

ll se produit en particulier aux côtés de Renaud Capuçon, Paul Meyer, Yan Levionnois, Victor Julien-Laferrière, Mathilde Caldérini, Ismaël Margain, Anna Göckel et David Kadouch, et en soliste avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Orchestre National de Metz, l’Orchestre National Avignon-Provence et l’Orchestre National d’Île-de-France, sous la direction de Christian Zacharias, Jacques Mercier, Pierre Dumoussaud, Ruth Reinhardt ou Debora Waldman.

Il est également investi dans la création musicale de notre temps, en étant notamment dédicataire de compositeurs reconnus tels que Pascal Dusapin (Forma Fluens avec Renaud Capuçon) et Camille Pépin (Gris-Brume avec Yan Levionnois).

L’année 2024 est notamment l’occasion de la sortie d’un album solo consacré à la musique pour piano de Richard Strauss (Label Mirare).

Guillaume Bellom est Lauréat de la Fondation L’Or du Rhin et de la Fondation d’entreprise Banque Populaire. Il est artiste associé à la Fondation Singer-Polignac depuis 2018.
Plus
Minus